Petit sortilege sans pretention

Petit sortilege sans pretention

Ce que dit une femme

 

Tu sais ce qu'elle te dit la femme en moi ?

Sensible et douce ?

Tu sais ce qu'elle pense la femme en moi ?

Au sujet de ce que tu penses d'elle, de moi ?

 

C'est à toi qu'elle le dit, mais ça concerne le monde.

C'est toi qui l'entends même si tu n'écoutes pas.

Une femme et toutes les femmes en moi

De colère

Et de joie

De passion

Et de faim

D'esprit

Et d'intelligence

 

La mère

La fille

La vieille enfin

 

En moi, c'est dix mille ans d'histoire sans mémoire

Les blessures religieuses de livres mensonges brandis comme des arguments

Les affronts faits à mon intelligence dans les murmures des plafonds de verre

Les chairs à disposition, belles ou laides de nos corps vides comme quantités négligeables

L'identité niée, reniée et résumée au seuil, du minimum vital

Être semblable à toutes comme un calque infini posé sur des seins et des fesses

 

En moi en Elles dix mille ans de violence, de conditionnement, de discrimination, de harcèlement d'esclavagisme, de domination...

 

Je suis debout et chacune d'entre nous est une survivante !

Mon esprit parle à ton esprit, au confort de ta position, aux batailles que tu n'as pas à mener, à ton soutien relatif, parce que tu penses que je suis à toi, mon esprit de femme parle à ta condition d'homme :

 

Fous-moi la paix !



26/08/2016
17 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres