Petit sortilege sans pretention

Petit sortilege sans pretention

Hé ?!

 

Hé ?!

Il reste si peu de jours au sablier

Presse-toi, il nous avons à vivre quelques petits riens

Cours, j'ai posé la couverture sur le sol

Pour murmurer dans le noir et regarder les étoiles
C'est toi, le soleil qui brille si fort dans mon cœur

 

Hé ?!

Encore un peu, attends

Je sais deux ou trois choses qui te feront rire

Comme nous l'avons fait si souvent

À nous rouler par terre, à déranger les mur, à noyer les océans

C'est toi les larmes de joies qui roulent dans mon cœur

 

Hé ?!

Tu me donnes encore un peu de ton temps?

Le mien m'épuise

J'ai besoin de t'embrasser encore une fois

De te serrer dans mes bras

Et te dire que je t'aime avant de te rendre à toi

 

Hé ?!

Tu t'envoles ? C'est bien…

Je suis contente de nos airs partagés

Je suis heureuse de qui tu es devenue

Je ne sais pas quelle minute précède la dernière,

Mais toi aussi tu sais que je n'ai plus le temps

 

Hé ?!

Maintenant que tout est dit
Je n'ai plus peur de te laisser

Tout le temps du monde n'y aurait pas suffi

Pour partir on doit m'amputer

D'une partie de moi, la meilleure j'espère, pour te la laisser.



31/08/2016
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres