Petit sortilege sans pretention

Petit sortilege sans pretention

Une mère

 

Une mère
Elle s'arrache le cœur
Le donne sans regret
Et bat tout contre lui
      Une mère
      Délaisse ses limites
      Caresse le bonheur
      Les couleurs de sa vie
          Une mère
          Épouse l'atavisme
          Relègue sa liberté
          Au rang des autres vices
      Une mère
      Déchire ses plus beaux rêves
      Et contre toute attente
      Trouve à s'en réjouir
Une mère
Presse sur sa poitrine
Le trésor de sa vie
Qu'elle vient de dérober
      Une mère
      Peut prendre tous les coups
      Servir jusqu'au bout
      De bleu pour l'épargner
           Une mère
           Qui s'enfuit dans la nuit
           Retrouve le courage
           De sortir de la boue
      Ma mère
      Moi quand je suis partie
      Je t'ai rendu ton âme
      Je t'ai donné la mienne
Ma mère
Qu'elle brille près de toi
Que ta grande misère
Te quitte quelques fois.

 

            Maman

 



02/07/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres