Petit sortilege sans pretention

Petit sortilege sans pretention

12 juin 2009 Hadopi



HADOPI



Sanctionner l'internaute présumé, d'avoir fauté par un téléchargement en "dépit de son plein gré"...
Ben non, c'est pas passé.
D'après France Inter, enfin son analyste politique, ce texte de loi aurait été conçu pour diviser les artistes (et mieux régner) qui seraient majoritairement à gauche quoique limité -quand même - par leur appât du gain.
Cette loi aurait été faite en conscience pour choir sans espoir sur les bancs du Sénat, mais au passage éclabousser un maximum d'amitiés et de consensus.

Je ne sais pas, je suis peut-être naïve et après tout, au gouvernement, ils sont plusieurs à réfléchir...  mais, ce plan là voudrait dire qu'il y a un pilote dans l'avion.
Or, ce me semblait qu'on piloterait plutôt à vu, presque d'heure en heure.
Alors Hadopi, la motivation est peut-être moins spécialement machiavélique mais simplement vaillamment plus vénal : un internet qui est encore relativement gratuit et avec lequel on pourrait se faire tant de pognon ça énerve sûrement. Surtout quand les conseils émanent de gens qui ne parviennent à réfléchir qu'en terme d'enrichissement personnel. Logique qu'on s'attaque à tous les bastions de gratuités.
Et si au passage ça dégénère en pugilat, c'est sûr, le gouvernement ne s'en plaindra pas !

Tiens au fait ? Ne paye-t-on pas une taxe sur les CD vierges, taxes qui visait à rétablir une justice de répartition des bénéfices ????


12/06/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres