Petit sortilege sans pretention

Petit sortilege sans pretention

Echos d'enfance

 

 

Ils sautillent

Sur un pied

Un seul saut les envole

L’horizon si lointain

Fige leur temps dans la colle

 

Ils sourient

Pétillants

Vous écrasant de joie

Et reviennent à leurs jeux

Dans leurs sauts cloches et pas

 

Ils s’effacent

Quand le temps

Et les secondes avancent

Vous et moi nous sautions

Et ce sont eux qui dansent

 

A cloche pied, en roulades

Et se tordre, rire ou larmes

Incarnant l’infini

Immortels sans soucis

 

Ils sont le puits, la voie

Où je puise où je bois

L’innocence éperdue

Le bonheur entrevu

 

Je n’ai pas oublié tout ce qui fait l’enfance,

Peuplée par la magie et les fausses évidences

Je n’ai pas oublié cette intense folie

Ni les monstres dévorant cachés sous mon lit

 

Ils ont eu ma peau

Plus aucun saut ne m’envole

 



10/09/2020
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres