Petit sortilege sans pretention

Petit sortilege sans pretention

Mãe

 

 

 

 

Elle est partie.

La petite femme du Portugal,

Que je n’ai pas connue

 

Et pourtant elle me manque voyez-vous ?

Parce que je sens que la Terre et plus lourde

Sans son âme à portée. Emportée

Vers un horizon meilleur où résonne des chœurs

S’agissant du paradis

 

Ou simplement en harmonie

Avec d’autres comme elle, d’autres gentils.

 

Les petites perles du monde

Quand elles en ont fini

Quand elles ont fait leur part

Elle nous laisse investis

Et c’est lourd à la peine qui s’ajoute

De faire aussi bien et de faire du bien

 

 

 

Chère petite femme du Portugal,

Que je n’ai pas connue

A travers l’une que vous laissez,

Je sens qui vous étiez

Elle vous ressemble je crois

 

Et vous lui manquez plus qu’à moi.

 



26/11/2020
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres