Petit sortilege sans pretention

Petit sortilege sans pretention

Synchronicité

 

 

 

 

Dans la dimension folle d’un calcul sans fin

Sur une Ellipse à bout de souffle’ je tourne’ en vain

Ma vie à plat, probable et terminée déjà

Que je traverse’ pourtant d’une trace pas à pas

 

Quels sont ces neufs chemins vaporeux comme un rêve’

Dans quel esprit figé piétinons-nous sans trêve’

Au nom de l’amour ou de liens sacrés et tendres

Accroché au secret de la cène et l’attendre

 

Particule’ de rien, étincelle’ de perfection

Où se trouve mon sein dans cette vague’ illusion

Où naître est si peu que mourir n’a aucun sens

Où vivre c’est se voir courir sans une chance

 

Qui est le Fou qui tisse ce réel qui m’échappe.

À quoi sert pour finir cette vie qui m’écharpe

Lorsqu’aboutit, le Calcul redessine un monde’

Dans quel sens et pour qui tourne l’impossible ronde’

 

iom zehc rertner xuev eJ

 

 

 



17/07/2020
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres