Petit sortilege sans pretention

Petit sortilege sans pretention

13 janvier 2007 Connaissez-vous l'art thérapie ?

       Le principe c'est que l'esprit est dirigé par l'inconscient et que l'inconscient agit à notre insu. Il tente de protéger votre personnalité et son fonctionnement. L'inconscient vous parle, pour peu que vous lui donniez la parole. Certains de nos programmes, de nos constructions mentales dysfonctionnent, c'est à dire que nous subissons ou fabriquons des situations dans lesquelles nous nous sentons mal. L'angoisse, les projections, les obsessions, les cauchemars, les troubles alimentaires, les répétitions (enfin la liste est longues)... sont des symptômes de ces dysfonctionnements.

     L'art thérapie propose de regarder ce qui ne va pas, ce qui nous interroge ou nous trouble... A travers les créations artistiques, l'inconscient tente de nous dire nos souffrances,  pour qu'en les comprenant, nous puissions tenter de résoudre les problèmes. Le dessin est mon support, mais la terre me parle ainsi que le collage.


     Le principe est le suivant, détournez votre esprit conscient de ce que vous faites  afin que votre inconscient puisse s'exprimer. Ecoutez de la musique. La musique doit être ondulatoire, assez douce, sans paroles ou dans une langue qui vous est étrangère (j'utilise Lisa Gerrard). Devant moi j'ai une feuille de papier, je la touche pour mémoriser sa taille (A4 A5... la dimension qui vous met le plus à l'aise). Puis je ferme les yeux et, en écoutant la musique, je laisse mon crayon glisser sur la feuille sans le lever . J'essaie d'occuper toute la surface de la feuille. Je "gribouille" ainsi pendant quelques minutes entre 1.5 et 3 selon la taille du support.


     Lorsque j'ai terminé je regarde la feuille. Je distingue des formes aux milieux des gribouillis ; toutes sortes de formes (des gens, des fruits, des objets, des éléments...). A ce point là du travail, je dois rendre visible, aux yeux de tous, ce que moi je vois. Que ce soit en ajoutant des éléments, ou en négligeant un trait qui passe au mauvais endroit, lorsque j'ai surligné la forme que je devine, elle devient évidente pour tout le monde. Et pour finir je mets en couleur.

    Ca y est devant moi j'ai un message. Toutes ces choses dessinées ont un lien entre elles, alors je les regarde et j'imagine ce qui se passe pour cette personne, ce fruit, cet objet dessiné. J'imagine le lien qu'ils ont entre eux et les couleurs m'indiquent si cet aspect du dessin est agréable, énergique, vivant, actif ou angoissant, ténébreux ... 

      A la fin de l'exercice le dessin me parle et parle de moi. Plus l'exercice est pratiqué, plus les messages sont riches et clairs. Et parfois l'inconscient n'a rien à dire et le dessin est sans âme. Il est sans importance que le dessin soit joli, sans importance que vous sachiez ou non dessiner, l'art thérapie est un outil pour un message qui s'adresse à vous seul.


Etape 1


Etape 2

Bien sur ce dessin n'est pas le même que le premier.

      Je vous en résume le sens qu'il a pour moi : l'arbre d'une souffrance nourri ce qui est mort en moi, la flamme d'un amour résilient transforme et répare la femme que je suis et me permet de reprendre le cours de ma vie.

     Voilà à vos feuilles, si ça ne fonctionne pas la première fois ne vous découragez pas.




13/01/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres