Petit sortilege sans pretention

Petit sortilege sans pretention

Lumière demi



Tu connais "lumière demi" ?
Si tu connais !
Si, mais tu n'es pas attentif...
Parfois, au coin de tes yeux, une ombre, un sursaut de mouvement, comme un chat ou un oiseau.
Tu sais, l'impression tout à coup, que quelque chose a bougé à l'extrême limite de ton champs visuel...
Oui ? ça y'est ? Tu vois ? C'est ça "lumière demi", et c'est là, dedans, que ma brosse à dents est tombée...

Je me brossais les dents, du coin de l'œil il m'a semblé apercevoir un chat. J'ai bondi de surprise, et avant que je m'en rendre compte ma brosse à dents m'avait échappée, elle s'est cognée au chat ; mais en fait de chat, une ligne d'ombre que mon esprit avait nommé chat a -comment dire- a absorbé ma brosse à dents : pfffuitt, un éclair de lumière blanche dans la ligne d'ombre et plus de brosse à dent.

Tous les corps vivants produisent un corps astral, et parfois l'ombre chevauche la réalité c'est à ce moment là que "lumière demi" apparait : lorsque le corps astral de la terre entre en résonance avec la Terre elle-même ; là tout à coup les portes s'ouvrent en "lumière demi" et si tu fais très vite, très très vite tu pourras y entrer et trouver ce que cherchent les hommes depuis la nuit des temps : la magie, la spiritualité, le possible côtoyant l'impossible, l'imaginaire en vie.

Il m'a fallut presque vingt ans d'observation et d'études pour comprendre ce qu'il était advenu de ma brosse à dents et quelques années encore pour entrer dans un rayon de "lumière demi".

J'ai étudié les étoiles, les corps astraux, j'ai attendu le bon moment et j'ai guetté, du coin de l'œil, tous les chats et les oiseaux de l'ombre, j'ai réussi à en anticiper l'un deux et j'ai sauté contre lui et pfffuitt comme ma brosse à dents...

C'était Waouh... incroyable ! Époustouflant de lumière et de beauté. Et ce qui c'est mis à vivre en ces lieux c'est mon propre corps astral... Sais-tu que ton âme est tout de lumière au pays des rêves et de magie ?

Parce que c'est là que ma brosse à dents et moi avons atterri.
Tout est vrai, je te le jure, tout est vrai dans ce monde : les êtres fragiles et beaux portés par des ailes de soie. Les contes sont vivants là-bas, les vœux sont des ordres si tu y crois, les princesses côtoient les sorcières amoureuses et les fées sont légères et frivoles. Le temps a un visage et le soleil sourit. L'eau charrie des diamants et le sol moussu accueille tes pas. Les princes et les dragons font semblant de se battre et le mal ne gagne jamais.
Tout est vrai en "lumière demi" tu traverses tes certitudes et tu découvres un paradis.

Je n'ai pas vraiment retrouvé ma brosse à dents mais je n'ai pas l'intention de la chercher, je vais rester là à regarder le soleil se coucher au cœur d'une brume arc-en-ciel.

Demain lorsque j'aurais confié ce message à "celui qui sait" et que tu le liras, tu pourras peut-être imaginer le bonheur qui m'étreint tandis que je marche dans le chant de fleurs odorantes, et oui ici les fleurs chantent.
Je laisse l'autre monde à ce qu'il est et je vais en confiance m'asseoir sur un nuage de rire et vivre un conte de fée.

Toi qui me lis surveille les chats et les oiseaux de l'ombre : suis-moi en "lumière demi" .

 


23/12/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 57 autres membres