Petit sortilege sans pretention

Petit sortilege sans pretention

23 mai 2007 Enfants perdus


Guerres, archaïsmes des structures dans les sociétés, industrialisation sauvage et désordonnée, démographie galopante, désintégration des liens sociaux sont les effets les plus destructeurs sur des millions d'enfants qui semblent ne voir le jour que pour sombrer
aussitôt dans la nuit.

Pour un enfant sur dix environ le rue est devenue son foyer.


Il existe des associations qui vont vers ces enfants. Ils essayent de les protéger, les sédentariser, les scolariser, les soigner...


sos enfants par exemple






23/05/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres