Petit sortilege sans pretention

Petit sortilege sans pretention

Je t'aimais toi

J'aimais le bois des vignes

Qui s'enroule autour du fer,
Comme mon âme autour de toi.
J'aimais la ligne de l'horizon,
Loin, là-bas, comme un demain,
Comme un peut-être…

J'aimais les plumes et les enfants :
Légers, volants, dansants… une caresse.
J'aimais le bruit de l'eau et l'odeur de la terre.
J'aimais ton soleil dans ma peau
Et la force de ta chair...


J'aimais le cristal du givre
Et la dentelle des flocons.
J'aimais la morsure de l'hiver ,
Pour la promesse d'un feu de bois.


Je suis suspendue dans le vide,
Dans le silence d'un désert…

Je t'aimais toi...



13/01/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres