Petit sortilege sans pretention

Petit sortilege sans pretention

Chrysanthème

 


Quelle est donc cette merveille,
Qui se glisse dans mes décombres ?
Quel est donc cet essentiel,
Qui se tend hors de mon ombre ?

Un peu de vie je l'espère,
Là où règne les fantômes.
Dans ma stèle, comme en serre,
Une pousse née d'un rhizome.

Ainsi les morts gardent utiles,
La chair et leurs sédiments,
Pour nourrir belle et futile
La fleur fragile du présent.



11/01/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres