Petit sortilege sans pretention

Petit sortilege sans pretention

Histoire d'êtres

 

Chatoyant et mobile, le sourire d'un jeune homme

Enlève sans lui demander l'âme d'une pauvre fille.

Elle le suit sur des terres inconnues, une brindille

Pas même un brin de fille, la séduction atone.

 

Il la tolère dans son sillage, elle est utile.

C'est pas de sa faute, vrai il n'avait pas envie d'elle !

Elle est toujours tout prés, disponible et charnelle

Et, il reconnaît qu'en cuisine elle est habile.

 

C'est pas d' sa faute à elle, sa dignité en berne...

Son cœur est parti, il a trouvé un asile

Dans l'ombre d'un Dieu, à l'abri comme sur une île.

Sans son cœur qui bat, sa vie serait tell'ment terne...

 

Il lui semble parfois, qu'elle est son animal :

Indéfectible et fidèle toujours là pour lui.

Elle est une sentinelle qui veille jours et nuits,

Elle a pris une place, on dirait qu'elle le cale...

 

Il a plus d'attentions, et, il lui a même dit

Qu'il est content d'avoir cédé et qu'elle soit là ;

Qu'il s'est mal comporté, qu'il n'est plus celui-là ;

C'est-à-dire qu'enfin elle est plus qu'une amie.

 

Une brindille de fille, sans racine a germé

En douceur, dans le cœur d'un homme peu fertile.

Jardinier volontaire, aux émotions graciles

Il fleurit une brindille en femme pour l'aimer.



25/01/2016
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres