Petit sortilege sans pretention

Petit sortilege sans pretention

Les Mimis

 

 

Mimi Douleur
Habite chaque heure
La violence du monde infecte sa vie
Ses oreilles son ventre grondent
Parlent de plaies profondes
Mimi Douleur est en survie

 

Mimi Rage
Sculptée à coup de claques et d'injustices
Frappe les pierres aiguës de son chemin.
Hurle au monde stupéfait de son timbre écorché
Les horreurs qui l'étouffent
Le fantasmes qui la bouffent

Mimi Tortue
La glace la fige la change en Statue
L'antre dans sa carapace
Et sa torture d'immobile en place
Mimi Tortue leur sauve la vie
Poursuivies elles se nippent d'invisible

Mimi Peur
Explose affole son cœur tremble

Et brise l'entrave pour se sauver loin des coups
Se fondre dans le noir se cacher dans les trous
Mourir en silence avec ses sœurs
En conscience éteindre sa terreur

 

Mimi Seule
Mendie des résiliences aux monstres endormis
Un peu d'amour de bienveillance un peu d'oubli
Une promesse, des rêves de caresses
Trop fragile pour affronter le monde
Mimi seule ferme les yeux

 

Mimi Honte
Habille un corps de ronde et gonfle de son mieux
Sort d'Humanité se protège des pieux
Se console comme elle peut
Tourne le dos aux désirs aux plaisirs
Et meure à petits feux

Mimi Syndrome
Compte ses bleus les traite en farces en facéties
Avide de joies et d'amours tendres

Elle soigne et change les maux en rire
Câline et couve les gens de monde
Et tait les limites de sa vie

Mimi Bonheur
Est en retard
Elle peine à suivre sa famille
Ses sœurs en boucle enchaînées l'épuisent
Elles pèsent si lourd le temps s'enfuit
Mimi fait de son mieux

 

 

Mimi bonheur est en retard



01/12/2016
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres