Petit sortilege sans pretention

Petit sortilege sans pretention

Mon émotion



Il fait attention à moi.
Pour une raison que j'ignore,
Il a voulu s'arrêter là.
Il dit qu'il a son trésor.

J'ai eu du mal à le croire,
j'ai suivi le labyrinthe
de son âme douce, sans y voir,
confiante dans sa plainte...

Il ne manque ni de couleur,
ni de lumière, ni d'amour,
Si je suis tel un veilleur,
l'habitante de sa cour.

Hantant son esprit, sans fin
Allumant des torches éteintes,
je sens sa présence dans le mien :
il entre dans mon labyrinthe.

Je l'ai trouvé vraiment doux,
et rond, et chaud, et tendre...
Il s'ouvre une voie pour nous.
Son coeur, le mien, a su prendre.






05/01/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres