Petit sortilege sans pretention

Petit sortilege sans pretention

Nuna et Amarok

 

Le monde est sans visage, de glace et de froid, de silence.
Il avance à petits pas dans la neige gelée, traînant son kilomètre sur deux ou trois heures… Le vent s'est levé et le froid mordant déjà, pourrait bien le tuer, s'il n'y prenait garde.
Il est venu là sur l'injonction de Saki Sermek,
leur Mère Neige…

Il aperçoit quelques Caribous au loin
Depuis quelques années les troupeaux de cervidés résistent
mieux nourris de lichens, de salicacées ou de mousses et de fougères. La vie est dure pour tous, mais la progénitures des animaux s'est adaptée… Et le temps des famines s'éloignent enfin…

Il n'a connu que le froid comme sa mère
et sa grand-mère avant lui. Mais l'aïeule évoque des paysages différents et parle de choses qui n'ont plus de forme et plus d'image. Elle-même ne les a pas connues : ce sont les récits de sa propre mère.
Pourtant,
en creusant sous la neige, Ila a pu voir que l'ancêtre n'est pas sénile. Certes les trouvailles dorment d'un grand sommeil : l'herbe et des fleurs, quelques tanières ou des animaux décomposés sont morts de froids avant de durcir comme les roches de la Terre…. Il a pu les voir.

Il marche dans neige parce que Saki Sermek qui protège son clan, le lui a conseillé. Chaque clan a sa propre Saki, mais la leur est puissante. Quand Ila était petit, il était très curieux.
Il traînait souvent autour d'elle et lui posait des questions sur le passé.
Elle lui a raconté la légende de Quasak, le géant de glace et d'Amarok, le loup…

Nuna laTerre chaude et nourricière, accueillante, regardait grandir ses enfants. Elle les aimait tous, même les angutis, ces hommes, qui la malmenaient tant. Parce que sur l'écorce de sa peau, se déployait la vie et que cela la frissonnait, la foisonnait et lui donnait grand appétit de joie et d'énergie
Bleue de lumière et de
vitalité, elle rayonnait dans l'espace
C'est ce qui a attiré le grand Quasak, le géant de glace. Il s'est jeté sur la Terre et leurs étreintes fut si violente qu'elle a donné naissance à un feu terrible qui a bien failli tuer tous les enfants de Nuna.
Alors la nuit s'est levée, chassant le soleil et
le grand Quasak, amoureux, resta auprès de Nuna.
La Peau de la Terre que l'amour du Géant de glace avait embrasée, était devenue froide.
Et depuis, Nuna fixait son attention et son affection sur Quasak. En même temps, elle s'éloignait de ses enfants. Désormais c'est autre chose que la vie qui la faisait frissonner.
Dans un temps encore
à venir, naîtra un enfant de la terre qui sera guidé par Amarok, le Loup, le premier fils de Nuna, protecteur des Clans, et de la vie.
Amarok
protègera l'enfant grandi jusqu'à la roche enchantée. La seule roche qui puisse encore guider les prières vers le cœur et l'esprit de Nuna.

Lorsqu
'il avait atteint l'âge d'un homme, Saki Sermek l'avait convoqué et lui avait préparé une boisson aux herbes extrêmement rares. Elles étaient le secret de sa puissance, la force de son clan. En restait-il encore ailleurs que dans ses poches secrètes ? Probablement pas…
Elle murmurait son nom pendant qu'elle préparait une boulette de racine broyée et réhydratée qu'elle avait mélangée à de la graisse animale : «A
tikoba Saki, dis-lui, dis-lui... ».


Puis elle s'était adressée à Ila :
« -Te souviens-tu qu'enfant tu as disparu deux jours durant ?
-J'avais à peine une grosse lune… non je ne m'en souviens pas mais ma mère me l'a raconté… Elle pense que j'ai été enlevé par un animal et pour une raison que tout le monde ignore, cette bête m'a ramené et ma mère m'a dévêtu pour voir la blessure de mon bras, j'avais la marque d'une morsure pas très profonde mais néanmoins je saignais…
-Oui, Ila c'est ça, et je pense que tu peux être le garçon de la légende, je pense que tu as été enlevé par un loup et qu'Amarok t'a choisi, alors je vais te donner de la racine d'Iboga et tu sauras ce que tu dois faire. Le rite et l'expérience sont difficiles : tu seras malade : n'aies pas peur je veille sur toi… »

Sous l'abri de glace et de bois flottants de Mère Neige, il a vécu une expérience étrange où tous les symboles de la légende se sont incarnés : Nuna brune et charnelle et le géant de glace serré dans une armure brillante comme un miroir, ils lui faisaient fasse. Nuna, la Terre se tenait en retrait le regard lointain.
Ila dans cette vision avait la peau couverte de fourrure, il ne savait trop que faire. À son côté Saki Sermek évanescente comme un esprit lui recommandait de partir sur le champs vers les Terres glacées, la montagne des cieux pour trouver la roche de l'ouïe.

Au matin de la deuxième nuit après cette expérience, lorqu'Atikoba s'est retiré de son corps, Ila est parti vers l'inconnu et il se bat à présent contre Quasak. Il n'a pas parcouru plus de vingt kilomètres mais il est épuisé et ses réserves de nourriture sont terminées

Il est à bout de force et le froid menace de le tuer. Tant bien que mal Ila creuse la neige pour s'en faire un abri creux. Il pose sur le sol une fourrure très dense de caribou et ramasse son corps entre ses bras. Claquant des dents, il s'endort, ou peut-être même qu'il meurt un peu…

Mais les légendes conte parfois la vérité…
Lorsque le jeune homme sort de sa dangereuse torpeur, il n'est plus seul dans son abri, un loup s'est enroulé sur ses pieds et près de sa main, mort, un lapin des neiges attend d'être mangé…

Impressionné par le prédateur, Ila n'ose bouger
Comme si le loup le savait réveillé, il lève la tête et le regarde droit dans les yeux, du nez il pousse le lapin. Ila le dépouille rapidement et le partage avec le chasseur. À la fin de son repas de survivant, le jeune homme ose approcher sa main de la tête du loup :
« Tu es Amarok n'est-ce pas ? Tu es là pour me guider… je ne sais pas si Saki a raison mais il faut bien que ce monde renaisse à la vie. Il faut bien que j'essaie... »

Ils ont repris leur chemin, luttant contre le vent et le froid, le loup semble savoir où il doit aller, et Ila le suit aveuglément.
Amarok est d'une aide inestimable, il guide, il chasse et le réchauffe. Sans lui l'entreprise est impossible.
Ils arrivent enfin au pied du contrefort de la montagne du ciel…. C'est ici paraît-il, que Quasak s'est incarné après avoir parcouru des millions de milliards de kilomètres dans le vide de l'univers.
Le loup tourne un moment aux pieds des roches et trouve un défilé à peine visible dans la fissure de pierres énormes.
Amarok le premier fils a décidé que Nuna doit quitter l'emprise du géant de glace.

Ici dans la gorge de la montagne, le froid a moins d'impact.
Au lieu de monter comme il s'y attendait, Ila suit un chemin étroit qui descend longtemps jusqu'à une caverne.
Il comprend qu'il est arrivé à la roche enchantée. Ici bourdonne sans fin, une vibration profonde, un infrason si puissant que les cheveux d'Ila se dressent soulevés par l'onde.
Le loup s'assoit et regarde le jeune homme avec intensité.
Ila s'approche d'une roche de quartz gigantesque au milieu de cette grotte, curieusement éclairée par une lueur qui filtre de la voûte. Lorsqu'il la touche elle se met à briller… L'enchantement a commencé…

Elle se réchauffe cette pierre. Elle a la forme d'un œuf. Elle pulse comme un cœur. Amarok entame un hurlement, le chant des loups, une prière. Et Ila se joint à lui. :
« Nuna, tes enfants souffrent de ton amour glacial. Nuna tes enfants veulent revoir le soleil et toutes ces choses que grand-mère m'a raconté. Je ne sais pas ce que je dois faire. Mais Nuna, je te prie, je t'en prie chasse le froid de ton cœur. »

Le chant du loup s'éteint.
Nuna l'a entendu. Le quartz a vibré dans le cœur de laTerre
Nuna se rappelle soudain ses enfants. Le temps reprend son cours. Le masque de Quasar disparaît brutalement, il est la mort et Nuna c'est la vie qu'elle aime et ses enfants…
Aujourd'hui c'est le dernier jour du règne du géant de Glace Aujourd'hui c'est premier jour du printemps.

Les prières dans notre monde n'ont pas trouvé le quartz pour les répéter et les hommes ont peut-être tué le premier fils de leur mère.
Mais dans le monde d'Ila, la chaleur revient et avec elle le frisson foisonnant de sa peau.



30/01/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres