Petit sortilege sans pretention

Petit sortilege sans pretention

Seuls les vieux...

 

 

Un homme voûté sur ses plantes

Aide à grandir tout ce qu'il peut

Dans sa mémoire, ses enfants chantent

Ils ne viennent plus, il se fait vieux

 

Ils sont bien loin de cette maison

Ils ne sentent pas le temps qui passe

Le temps qui mange sa raison

Il est triste le vieux qui se tasse

 

Maman partie, et sans les gosses

Il reste en peine à s'occuper

Les pois, les tomates, les cosses

C'est de la vie qu'il fait lever

 

Ho, il les verra à Noël

Ou quand l'année se finira

C'est comme la pauvre, l'Isabelle

Dans village, ils sont plus d'trois

 

Le sablier vide son ventre

Et le bon temps, c'est derrière soi

Un jour ou l'autre il faut qu'on rentre

Il n'aura pas de regrets comme ça



11/08/2016
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres