Petit sortilege sans pretention

Petit sortilege sans pretention

Tic Tac

 

 

 

Comme le temps se réduit

A chaque pas qu’il efface

Et les Hommes s’amenuisent

Qu’un tic au tac chasse

 

Tic Tac

 

Concentré de gris

Parchemins de plis

Les grands, pères et mères
Préparent leurs chaires

 

Tic tac

 

Au terme de l’étincelle

D'une vie en décibelles

Ils ont bien peu à dire

En boucle, ils l’étirent

 

Tic tac

 

Pour retenir le temps

Les mêmes « souvient t’en »

Pour garder près de soi

Leurs jeunes absents déjà

 

Tic tac

 

Une histoire reste un peu

En souvenir, un chant de vieux

Quelques mots qu’ils disaient à l’envie

Un chagrin dans mon ciel qui s’aigrit

 

Tic Tac

Comme mon temps se réduit

 



24/09/2020
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres